Au Berceau Royal : Ancienne Collection  Marcel Salomon

Au Berceau Royal (1) >>>

Que sont-ils devenus ? Where are they now ? Wo sind sie heute ?

MENU déroulant : glisser la souris pour cliquer sur images ou textes !

"Aujourd'hui on ne joue presque jamais du clavecin et encore moins de l'épinette et de la virginale. Bien rares d'ailleurs sont ceux de ces instruments d'antan sur qui il soit possible de jouer des morceaux. . Mais si la plupart de ces instruments ont perdu la voix, en notre temps où règne le piano, les uns et les autres conservent toujours leur séduisant aspect et sont recherchés comme curiosités ou meubles anciens décorés" - propos de Paul Sentenac en mai 1923 dans "La renaissance de l'art français"

.... que de chemin parcouru depuis !

Grâce à sa passion, comme musicien puis comme antiquaire , Marcel Salomon a participé au renouveau du clavecin comme en témoignent les propos ci-après receuillis par Pierre Host pour la revue musicale "Panorama instrumental", ainsi que les photos reproduites dans ces pages à partir des anciens catalogues du Berceau Royal, , seul souvenir familial de sa Collection d'Instuments Historiques .....

Marcel Salomon.- Autant qu'il m'en souvienne, j'avais quinze ans, lorsqu'en 1903, je trouvai par hasard, chez un marchand de musique, un harmonium en acajou, d'époque Empire, qui était en parfait état. Comme je jouais du piano, j'en fis l'acquisition pour cinquante francs (toutes mes économies !). Par la suite, je découvrais chez des antiquaires un piano forte, puis une viole d'amour, une épinette et une pochette. Les années passaient et j'achetais, quand l'occasion se présentait, tous objets et documents ayant un rapport avec la musique sous tous ses aspects. La chambre que j'occupais, chez mes parents, devenait pour moi musée et ma joie était vive de voir s'enrichir ma modeste collection. En 1908, je partais faire mon service militaire à Compiègne - dans la musique, bien entendu -durant deux ans. En 1911, je prenais possession d'un magasin à Saint-Germainen-Laye, cédé à un de mes oncles par un antiquaire qui se retirait des affaires. Ce magasin (assez vaste) portait l'enseigne : " Au Berceau Royal ".J'ai eu l'idée d'exposer dans l'une de ces pièces de mon magasin, tous mes instruments et d'en faire un salon de musique. Devant le succès obtenu assez rapidement, je vendis toutes mes découvertes musicales - cela m'incita à chercher et à découvrir des instruments de musique anciens, souvent intéressants, à claviers ou à cordes....

lire la suite (2) >>>

Les pages qui suivent , qui présentent les photos de ces instruments, seul souvenir encore en notre possession, sont mises à jour grâce à votre aide !

Cliquez dans les images et sur le menu à gauche de chaque page.

e-mail Merci de nous aider à compléter ces documents aujourd'hui encore si précieux pour tous les amoureux du clavecin.

Claudine Salomon

première visite en musique , avec la complicité de Orpheon : la suite sur les pages suivantes ....>>>

Les Festes de Thalie et France-Orpheon - 19 rue de l'Eglise - F 78 770 Thoiry - Tél : +33 1 34 87 48 37 - E-mail